Plein les yeux aux GALAPAGOS

Publié le par pvidoni

Et bien c’est pas Bali ou je ne sais quelle île paradisiaque. C’est du roc, du dur et noir de surcroît, du volcanique tout frais. Et pour la végétation, c’est la période sèche et les arbres sont défoliés.

Et bien même dans ces conditions, je ne regrette pas d’avoir cassé la tirelire pour vivre des instants magiques.PA240235

Les animaux se laissent approcher à quelques centimètres. Dans une poissonnerie extérieure, les pélicans attendent quelques menus restes, les frégates guettent elles aussi dans les airs, juste au dessus des clients. Les iguanes marins dont il faut faire attention de ne pas marcher sur la queue. Les lions de mer que l’on côtoie sur les plages et nous frôlent dans l’eau, pataud sur terre comme ils sont voltigeurs en mer.

PA270433

Et le monde marin est aussi très beau malgré l’eau un peu fraiche pour la baignade. Des poissons multicolores et puis les raies, les requins, les dauphins (que je n’ai pas vu) et surtout les tortues « les vaches des mers » qui accompagnent chaque plongée et qui broutent une sorte d’algue marine sur les rochers au gré des courants marins.

Les quelques villes portuaires sont très paisibles, pratiquement pas de circulation et la population n’a pas l’air stressée.

Tout ceci est inoubliable et j’ai quitté cet endroit hors du monde avec regret

Publié dans EQUATEUR

Commenter cet article

Domi 14/01/2012 00:46

Des lions de mer ??? des iguanes de mer ? ben ça alors ! Bref dis-donc cet endroit t'a marqué ! Pitié ! réponds à nos commentaires bon sang !
....Bisou quand même...

celine et laurent 19/12/2011 22:39

Bonsoir Paul,
de retour dans la grisaille parisienne : pluie comme cusco avec le verglas en +.
Nous espérons que tu vas bien et espérons que tout se passe bien maintenant dans ton immersion semi totale.

Nous t'embrassons en espérant avoir des nouvelles de ton périple sud américain.