OTAVALO

Publié le par pvidoni

 

La vallée de Quito semble en période hibernale, celle d’Otavalo est un peu plus verdoyante. C’est normal car Otavalo se trouve à 2 550 mètres d’altitude, et donc il y fait un peu moins frais  sauf en fin de matinée quand le soleil tape fort. Les après midis, c’est comme Quito, nuageux et quelque fois pluvieux.

P9150167

Les indiennes portent de très jolis chemisiers blancs brodés et une jupe noir. L’intérêt de cette ville est le marché de produits “artisanaux” notamment les tissages très colorés etc., donc le coin est très couru par les touristes. Je découvre aussi les routes pavées, plus résistantes que les routes goudronnées mais moins confortables. Balade pour voir des aigles et bien sûr le condor ( très facile à voir en cage) au Parque Condor. A Peguche, petit village prés d’Otavalo, l’on entend partout les métiers à tisser industriels dans des ateliers fermes derrière des maisons cossues et dont on retrouve les produits sur le marche d’Otavalo.

Petite escapade de quelques heures à Ibarra où l’ambiance est bien plus cosmopolite, l’on croise dans la rue des noirs avec leur bonne humeur.

 

 

 

 

Publié dans EQUATEUR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Domi 14/01/2012 00:24

Un climat qui semble bien frais et grisounet là-bas.....